Charleroi 25 % d’accidents mortels en mois selon le baromètre de la sécurité routière Vias.


Bonne nouvelle, le nombre de tués sur les routes hennuyères est en baisse. Le nombre d’accidents est, lui aussi, en baisse.

Dans le Hainaut, il n’y a jamais eu aussi peu d’accidents et de tués. Dans son dernier baromètre de la sécurité routière, l’institut Vias (ex-IBSR) montre pour les trois premiers mois de l’année une nette baisse dans lugubres statistiques : on passe de 871 accidents à 862 (en baisse de 1 %), mais surtout de 16 à 12 personnes tuées (en baisse de 25 %).

"C’est un niveau historiquement bas", précise Vias dans un communiqué, en se basant sur des données de la Police fédérale, la DGR, la DRI et Bipol. "La tendance à long terme est remarquable pour le Hainaut. Ces dix dernières années, le nombre d’accidents a ainsi baissé de 14 % et le nombre de tués de 65 %."

Par contre , un fameux bémol vient noircir le tableau autrement positif de la situation dans le Hainaut : le nombre de motards impliqués dans un accident augmente. Sur le premier trimestre 2018, leur nombre augmenté de 18 %.

"Tant à court terme qu’à long terme, la province de Hainaut connaît une tendance très positive en matière de sécurité routière. L’année 2018 a bien commencé puisque le nombre d’accidents et le nombre de tués ont atteint un niveau plancher", ajoute le porte-parole de l’institut Vias. "Même au niveau national, l’évolu­tion du nombre d’accidents (-5 %) est favorable et le nombre de tués sur place est en forte diminution (-19 %), renforçant la tendance déjà enregistrée pour l’ensemble de l’année 2017. Ces chiffres encourageants doivent toutefois être pris avec précaution étant donné qu’ils se rapportent à une période de seulement 3 mois. Il faudra toutefois attendre les résultats des prochains mois avant de tirer des conclusions probantes."