Charleroi

Ce samedi, la liste MR d’Ham-sur-heure, pour les élections communales d’octobre 2018, a été présentée au grand public.

Pour rappel, depuis un an, des tensions se font ressentir au sein du groupe MR. Adrien Dolimont, le 1er échevin, souhaiterait prendre le poste de Bourgmestre, qu’Yves Binon détient depuis trois mandats. Ce dernier aurait souhaité faire un dernier mandat dans les fonctions de Bourgmestre, avant de laisser sa place à son poulin. Cependant, 6 ans, c’est long… Adrien Dolimont, homme d’ambition, veut porter sa candidature comme Bourgmestre dès ces élections-ci, grâce aux votes de l’assemblée, il a alors été élu chef de file. Ce qui n’a pas plu au Bourgmestre actuel. Depuis, le parti MR s’est quelque peu divisé, certains tenants pour un, d’autres pour l’autre. Les tensions sont apparues à ce moment-là.

Denis Ducarme, Président de la section Hainaut, est intervenu dans ces conflits en leur faisant signer un accord : Adrien resterait chef de file, créerait la liste pour les élections et organiserait la campagne. Sur cette liste, Yves Binon serait premier. En contrepartie, s’il est élu Bourgmestre, il s’engage à laisser la place au 1er échevin après 4 ans de mandature, au lieu des 6. Jusque-là, tout avait l’air de s’apaiser. Ce compromis arrangeait tout le monde, ou presque.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Il y a quelques semaines, Yves Binon a annoncé dans la presse que s’il était élu, il ferait une mandature complète, c’est-à-dire 6 ans. Mais c’était avant la présentation de la liste…

Ce samedi, la liste a été présentée officiellement à la population. Sans surprise, Yves Binon a bien été placé tête de liste. Jusque-là, Adrien Dolimont a tenu sa promesse. “Pour moi, l’accord est toujours d’actualité et je reste candidat bourgmestre”, s’explique Adrien Dolimont.

Quant à Yves Binon, il reste sur sa position : “Je n’ai pas l’habitude de ne pas respecter ma parole. Mais si il y a des coups fourrés, alors je serai le seul à décider si je reste 4 ou 6 ans. Je pars pour 6 ans, le futur on verra.” Adrien répond simplement; "Je lui ai laissé la tête de liste, c’est déjà bien, je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus". Seul l’avenir nous dira si l’accord sera respecté ou non.

A présent...

La campagne est lancée au sein du MR local. La liste des 23 candidats a été annoncée. On y retrouve donc Yves Binon en première place, suivi de Marie-Astrid Attout, l’échevine de l’enseignement. La troisième place revient à Adrien Dolimont suivi de Laurence Roulin, l’échevine de l’agriculture. Et bien sûr Gilbert Cawet en 5ème position, le président du CPAS. Ces cinq candidats sont les membres du collège actuel. Quant à l’échevine Toussaint, celle-ci a décidé d’arrêter la politique se sentant trop âgée. Quelques autres membres du conseil communal ont été évincés de la liste, c’est notamment le cas d’Henri Rochez. Il a d’ailleurs, lors de la présentation, exprimé son incompréhensionx. Adrien Dolimont a expliqué son choix très clairement : “Je dois assurer la liste et préparer l’avenir pour les élections futures. On ne le voit presque plus, si on ne le retire pas maintenant, le problème se reposera plus tard.”

Le choix du chef de file est d’avancer avec une équipe ambitieuse et dynamique. Huit nouveaux candidats sont entrés sur les listes : Fanny Gonzalez Vargas, la benjamine du groupe, Caroline Ligot-Marivoet, Bénédicte Anciaux, Thomas Colonval, Thomas Daubresse, et Lucie Demaret, l’ancienne conseillère au Conseil communal de Charleroi. “La liste est cohérente et représentative de la population” La moyenne d’âge est de 47 ans, allant de la plus jeune de 23 ans au plus âgé de 70 ans. “L’objectif c’est de faire un maximum de sièges, si on en gagne un c’est déjà bien.”

A Ham-sur-Heure, les règles sont différentes : le score aux élections détermine la place de chacun dans le collège.Les résultats sont déjà très attendus dans la commune tant au niveau du score global du groupe MR, que du score de chaque candidat.

La liste:

  1. Yves Binon
  2. Marie-Astrid Attout
  3. Adrien Dolimont
  4. Laurence Roulin
  5. Gilbert Cawet
  6. Catherine De Longueville
  7. Grégory Coulon
  8. Luigina Ogiers Boi
  9. Thierry Philippron
  10. Lucie Olewski
  11. Olivier Leclercq
  12. Bénédicte Anciaux
  13. Didier Trine
  14. Caroline Ligot-Marievoet
  15. Pascal Dubois
  16. Fanny Gonzalez Vargas
  17. Jean-Luc Heemers
  18. Lucie Demaret
  19. Thomas Colonval
  20. Catherine Hettich
  21. Thibault Daubresse
  22. Isabelle Letellier
  23. Nicolas Majewski
​​