Charleroi

Découverte étonnante durant un chantier : le terrain situé entre la Sambre et les rails de la gare Charleroi Sud, appartient à Infrabel.

L'entreprise Franki a été chargée d'y construire une nouvelle cabine de signalisation, pour gérer le trafic ferroviaire, ainsi qu'une flopée de bureaux pour le personnel du rail.

Et ce lundi, alors que le chantier de démolition venait de démarrer, les ouvriers ont fait une découverte insolite au détour d'un coup de pelleteuse : des vestiges d'arches voûtées, qui n'étaient pas censées se trouver là.


Le chantier a immédiatement été mis en pause et l'affaire remise entre les mains des services compétents à la Région Wallonne.

"Jeudi, les agents ont rendu leur verdict : les arches n'ont manifestement aucune valeur", précise le porte-parole d'Infrabel.

Il s'agit d'après nos informations de vestiges d'une évacuation d'eau, datant du 18ème siècle, qui servait à drainer l'humidité du temps où Charleroi était marécageuse. 

Infrabel a reçu l'autorisation de reprendre le chantier.