Charleroi Jean-Claude Tissier est la tête de liste à Châtelet pour la Droite Citoyenne.

Jean-Claude Tissier sera la tête de liste à Châtelet pour la Droite Citoyenne. D’origine française, il habite Châtelet depuis 49 ans et souhaite s’investir en politique.

Pourquoi entrer en politique ?

"Je suis français, et à la base je ne voulais jamais aller voter parce que je n’étais d’accord avec aucun des partis. J’ai été invité à une réunion de la Droite Citoyenne à Namur en avril 2017 et ce parti me correspondait mieux. Je me suis inscrit et ensuite on m’a demandé d’être la tête de liste sur Châtelet. J’ai lu le programme et il me correspondait bien. Je peux me présenter aux communales même en étant français, mais si je souhaite me présenter aux provinciales ou régionales il faut que je fasse une demande de naturalisation. Ce n’était pas mon objectif de base d’entrer en politique, mais je me prends au jeu. Je veux changer les choses à Châtelet."

Quel est votre plan d’action sur Châtelet ?

"Je veux tout d’abord supprimer le piétonnier, car les commerces sont vides depuis. Je voudrais également mettre en place une prime pour les commerçants mais également pour le ravalement de façade. Je souhaiterais faire une exonération de taxe pour les surfaces commerciales de moins de 100 m2. Au niveau de la sécurité, il faudrait engager du personnel administratif pour la police afin de permettre aux policiers formés d’être sur le terrain. Parce que je trouve qu’ils ne sont pas assez sur le terrain et trop dans les bureaux. Au niveau social, la liste pour les logements sociaux est trop longue, elle est saturée. Il faudrait réhabiliter des bâtiments communaux en logements ou en construire de nouveaux. Pour le chômage, je pense qu’il faudrait un centre de formation qui serait axé principalement sur les métiers en pénurie. Il faut un fil conducteur vers l’emploi. Un autre problème, c’est les jeunes de 8 à 12 ans qui se promènent dans la rue le soir. Je voudrais créer une académie de sport pour qu’ils puissent s’occuper d’une autre façon. Ce sont mes premières idées qui se développent, ce n’est pas encore le programme définitif."

Que pensez-vous du prolongement de la E420/N5 ?

"Je suis contre le prolongement de la E420/N5. Ça va attirer plus de camions et donc augmenter la pollution. Je pense que ce n’est pas Châtelet qui doit gérer les problèmes de trafic de Charleroi, ce n’est pas aux châtelettains de subir les conséquences."

Avez-vous terminé la conception de votre liste ?

"J’ai sept candidats sur ma liste. Je n’ai fait que le tour de mes connaissances jusqu’à présent, je continue et ensuite je m’ouvrirai au plus grand nombre comme les commerçants, les citoyens, etc."

Quelle est la suite ?

"Je vais créer des flyers et aller les distribuer en faisant du porte à porte. C’est important d’aller à la rencontre des citoyens. Il y a également un groupe Facebook de la Droite Citoyenne à Châtelet. C’est nouveau pour moi, j’essaye de rester moi-même, sans me prendre la tête. On espère avoir quelques sièges. Je reste confiant pour les élections."

L.Or.