Charleroi Les candidats de la liste Bouge se sont présentés aux citoyens.

21 candidats dont 9 nouveaux, c’est la liste que présentera Bouge aux élections communales. Une liste quelque peu surprenante par la position de certains candidats. Bouge a souhaité mettre en valeur les nouveaux sur la liste. "Nous voulons une équipe soudée, on se fait confiance", explique Tanguy Dardenne.

En tête de liste, on ne retrouvera pas la bourgmestre, Françoise Fassiaux-Looten. Par un choix d’équipe, elle est placée en 16e position, une position de combat. C’est le 1er échevin actuel, Tanguy Dardenne, qui se retrouve en tête de liste.

En duo avec la bourgmestre depuis 2012, Tanguy Dardenne s’est investi entièrement dans sa commune. Il mène aujourd’hui une nouvelle équipe, de nouveaux projets. La deuxième place revient à Martine Genova, une conseillère communale. En troisième position, c’est Benoit Van De Weghe. On retrouve ensuite des anciens et nouveaux candidats. La dernière place, une place stratégique, est donnée à une nouvelle recrue : Gaston Cordier.

Le slogan de Bouge c’est: "Une équipe, des valeurs et un projet." C’est une équipe qui se fait confiance, une équipe soudée, affirment-ils. "L’idée est de travailler en équipe et mettre en avant les nouveaux", explique Tanguy Dardenne. La liste Bouge, c’est un mélange de PS et de MR, mais également de personnes sans étiquette politique. Le rassemblement est l’une de leur valeur. "Nous avons une vision commune sur la ville, la même manière de travailler. Les couleurs n’apparaissent pas dans la liste", annonce Florent Thonet, 15e sur la liste.

Suite à une enquête réalisée auprès des habitants, Bouge a pu faire ressortir quelques projets. Si certains éléments ont déjà été réalisés, du travail est encore à faire. "Il y a des problèmes et encore du boulot à faire mais si on se rassemble, alors on peut croire en l’avenir", s’exprime Tanguy Dardenne. Trois points ressortent principalement de l’enquête : la propreté, l’enseignement et la sécurité.

Concernant la propreté , de nombreuses actions ont été réalisées au cours de la mandature. Mais d’autres projets sont nécessaires. Bouge souhaite engager des gardiens de la paix, renforcer le nettoyage des bords de route et consigner les canettes. Pour l’enseignement, l’idée est de continuer les travaux, mais également de servir des repas chauds, équilibrés et locaux pour les écoles. Le grand projet serait de rassembler les trois établissements scolaires de Baileux dans une nouvelle école.

La sécurité est un point primordial à Chimay. Les candidats de Bouge veulent renforcer les mesures de prévention lors des soirées, mais aussi lutter contre les logements précaires ainsi que généraliser le placement de caméras aux endroits qui posent problème.

L’équipe est prête à s’imposer face à l’opposition tout aussi présente sur la commune. N’oublions pas le mot d’ordre de l’équipe : votez pour tout le monde. Et oui, les candidats l’affirment, leur idée de "meilleur vote", c’est de cocher pour tous les candidats sur la liste Bouge. "C’est une volonté, une dynamique d’équipe."