Charleroi

Le secteur biopharmaceutique renforcé par l’extension du Biopark.

Le Gouvernement wallon, par le biais du Ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre-Yves Jeholet (MR), a annoncé le projet d’investissement immobilier “I-Tech 6”, ce jeudi 12 juillet. Ce projet vise à doter le Biopark de Charleroi d’un bâtiment destiné à l’accueil de sociétés biopharmaceutiques.

Il s’inscrit à la fois dans les objectifs du Plan Wallon d’investissement et dans ceux du plan “CATCH”, qui vise à accélérer la création d’emplois à Charleroi.

Le projet doit répondre aux ambitions du Biopark. C’est-à-dire, un projet pour le développement, l’accueil et doit renforcer la matière de sciences du vivant. Les bâtiments supplémentaires ne feront pas moins de 25.000 m2. La majorité permettra la création d’espace spécifique comme des bureaux et des laboratoires. Mais également des lieux qui amélioreront la vie au sein du biopark de Charleroi, notamment des crèches, des parkings, des restaurants, des loisirs, etc.

“L’objectif est d’assurer le développement du Biopark. En augmentant les surfaces d’accueil aussi bien pour les entreprises du secteur des sciences du vivant que pour des services de proximité, nous espérons que dans les 5 à 6 prochaines années, 1.300 emplois seront créés. De plus, la construction d’un bâtiment principal au sein du nouvel incubateur de 25.000 m² devrait permettre de mieux structurer le Biopark et ainsi renforcer son écosystème” a souligné le Ministre Jeholet.

Le projet bénéficiera d’un budget estimé entre 50 et 80 millions d’euros. Avec un partenariat privé et public. Un projet qui créera de l’emploi à Charleroi, et permettra à la ville de se développer.