Charleroi Les deux derniers bourgmestres mettent leur couleur de côté pour proposer une troisième liste.

"Fontaine je ne boirai plus de ton eau !" C’est ce qu’auraient pu entonner en cœur les deux Fontainois Noël Vankerkhoven (actuel bourgmestre PS) et Philippe Seghin (ex-bourgmestre MR) s’ils n’avaient pas décidé de s’unir pour créer une troisième liste.

Ensemble, ils ont décidé de cumuler leurs forces et leur électorat pour mettre des bâtons dans les roues des deux seules listes existantes sur l’entité.

"L’Union des bourgmestres" s’est rapidement mise sur pied pour proposer aux citoyens une nouvelle "offre". Fraîchement débarqué du PS local pour avoir donné son avis sur quelques membres de la liste PS, Noël Vankerkhoven se représente le couteau entre les dents. Pour l’aider dans cette tâche, il a convié l’ancien bourgmestre Philippe Seghin (MR) à le rejoindre.

Les deux exclus ont réussi en un temps record à constituer une liste qu’ils déposeront officiellement le 13 septembre.

Même si les 12 femmes et les 13 hommes qui les soutiennent à la course à l’écharpe mayorale sont peu expérimentés, le groupe compte jouer les juges de paix dans le débat communal.

S’il est peu problable que le PS ou que "Mieux Demain" obtiennent une majorité absolue, l’Union des bourgmestres risque de bousculer l’échiquier local.

Les deux hommes aux résultats quasi historiques en matière de voix de préférence se voient bien passer dans une majorité avec l’un ou l’autre des protagonistes.

Sans le chanter haut et fort, l’ambiance au château Bivort, siège du pouvoir local, a quelque peu changé avec l’annonce de cette alliance hors du commun.

"Nous ne défendons pas un parti mais l’amour d’une ville qui a besoin d’union autour d’un projet fort" scandent-ils de concert.

Derrière leur slogan "L’union des bourgmestres pourquoi pas", ils forcent le questionnement pour une nouvelle vision d’avenir.

Avec l’expérience de Marie Alice Fosset et Patricia Lhoir, ils pensent proposer une vraie liste d’ouverture avec des citoyens concernés et volontaires.