Charleroi

À trois semaines de la 8e édition, le festival est prêt ou presque…

La 8e édition du festival Scène sur Sambre a rencontré énormément de problèmes au cours de l’organisation. Il y a quelques mois rien n’était encore certain. On peut le dire, le festival aura bien lieu avec sa scène flottante et se tiendra du 31 août au 2 septembre.

Rappelez-vous, l’année dernière, l’organisateur s’était confié sur les problèmes logistiques qu’il rencontrait et son envie de tout arrêter. Les partenaires, les finances, la logistique, plus rien ne fonctionnait. L’hypothèse d’arrêter l’organisation avait été pensée.” L’année dernière a été compliquée, on s’est posé la question s'il allait y avoir une 8e édition”, raconte Cédric Monnoye, l’organisateur. La ville de Thuin a alors joué un rôle d’entraide dans ce festival. “On sent à présent un calme revenir, les choses ont été mises à plat.” En effet, il y a eu beaucoup de changements, l’abbaye d’aulne reprise par la Région Wallonne, des partenaires manquants, etc. Si des partenaires ont été perdus, le festival a pu en retrouver de nouveaux. “Si j’ai voulu continuer c’est pour les gens de l’ombre, les bénévoles, mais aussi pour la valeur économique qu’apporte le festival aux entreprises locales, aux commerçants.”

L’organisation du festival n’est pas terminée, un point est encore à régler rapidement : la venue des pompiers. “Je suis en partie en tord car nous avons remis le dossier de sécurité avec du retard” À présent le dossier est complet et les pompiers l’examinent avec objectivité afin de décider quel dispositif sera mis en place. Les pompiers seront bel et bien présents, mais le dispositif doit être réfléchi. Le commandant a changé et ne serait pas d’accord avec ce qui était mis en place l’année dernière comme les plongeurs ou encore les pompes à eau. L’organisateur et la ville assurent qu’une sécurité sera mise en place sans inquiétude.

Quelques changements

Pour continuer Scène sur Sambre, des changements ont dû être opérés. L’espace VIP ne se situera plus dans les jardins de l’Abbaye d’Aulne, mais au cœur du festival. Quelques nouvelles activités dans le camping qui sera limité à 1.500 campeurs. Au niveau de la mobilité et de l’environnement rien ne change mise à part un nouveau parking “prioritaire”. Les voitures remplient de festivaliers pourront avoir accès aux parkings les plus proches, afin de privilégié le covoiturage. 

Mais le grand point que l’organisateur a souhaité changer c’est la taille de l’événement. “Le festival a pris une ampleur qu’il n’aurait pas dû. En terme d’affiches, de logistique c’est devenu compliquer.” Le problème ? Le budget consacré aux artistes l’année dernière a explosé, alors que le nombre de festivaliers était plus bas qu’en 2016. Cédric Monnoye a alors décidé de diminuer le cachet des artistes, et de limiter le nombre de festivalier à 7.500 par jour maximum. Ce qui donne à peu près un chiffre entre 20.000 et 22.000 festivaliers au total. “Nous avons voulu revenir à un festival plus proche, plus convivial comme les premières années." Si le nombre de festivaliers ne change pas énormément par rapport à l’année dernière, il change par rapport à 2016 où le total était de 27.000. Quant aux artistes, Scène sur Sambre ramène des têtes d’affiches tout de même mais le budget consacré aux artistes a diminué et n’a pas été dépassé. De cette façon, l’organisation devrait mieux se passer.

Pour l’affiche, le festival se déroulera en trois jours. Vendredi on retrouve BB Brunes, Elvis Black Stars, ou encore Tripode. Samedi, Slimane, Blanche, et d'autres en terminant par Kid Noize seront présents.. Dimanche on retrouve sur scène Vitaa, L’Artiste, Cabalero et Jean Jass, etc. De nombreuses têtes d’affiche seront sur scène, le festival annonce une édition barge. À quelques jours du festival, 15.000 places ont déjà été vendues. Il n’en reste que très peu avant que ce soit sold out.