Charleroi

Le MR local a finalement présenté une liste complète pour les élections communales.

Après plusieurs conflits au sein du MR local de Châtelet, la liste a finalement été présentée aux citoyens ce vendredi. Denis Ducarme, ainsi que Philippe Knaepen, étaient présents pour soutenir ce nouveau groupe dans leur campagne.

Rappelez-vous, depuis quelques mois, des conflits ont explosé au sein du groupe. Tout d’abord, des conflits entre les anciens mandataires et le comité MR. Michael Simons, le chef de file pour les élections 2018, s’impliquait trop dans le choix de parole des mandataires actuels, ce qui ne leur plaisait pas. Les conflits internes ont provoqué quelques problèmes. Denis Ducarme a dû intervenir en les réunissant autour d’une table. Tout avait l’air de se calmer et l’idée était de travailler ensemble pour la section locale. C’est alors, que Michaël Simons, a annoncé que lui et une partie du comité se retirait du MR afin de créer leur propre liste “Ensemble pour Châtelet”.

Après de longues discussions , surprise ce vendredi : Michaël est bel et bien sur les listes MR. Lui et son groupe aurait choisi de retourner au MR. Ce n’est pas sans conséquences : Michaël Simons n’est plus tête de liste, mais 3ème. Il ne mènera plus la campagne, quelqu’un de neutre aux conflits a été désigné. Une autre conséquence : le mouvement réformateur des femmes a décidé de se retirer définitivement. Elles ont toutes démissionnés, travailler ensemble n’était plus possible pour elle. Elles ont alors monté un comité pour se consulter. À cette heure, elles ne savent pas encore si elles feront quelque chose pour ces élections.

Le MR se lance avec un nouveau meneur : Daniel Soudant. Depuis 3 ans, il habite Châtelineau. “Je connais cette région, plus que l’on ne le pense”, explique-t-il. Son passé est important et plein d’expérience en politique. Ce qui représente une force pour le MR. “Nous avons ici un homme d’expérience, qui connaît la politique” , annonce Denis Ducarme. L’objectif est de rassembler les troupes pour en faire une force pour Daniel Soudant. D’ailleurs, l’élection du comité ne se fera qu’après les élections communales le 14 octobre.

Cette liste est nouvelle, Daniel Soudant a tenu à chercher de nouvelles têtes, tout en gardant tout de même une partie de la liste que Michaël Simons avait créée pour le MR. Une liste diversifiée, avec plus de la moitié de nouveaux. “Mon but, c’est de faire du MR, une force en politique. Le passé ne m’intéresse pas “, annonce Daniel Soudant.