Charleroi

Son nouvel album est dans les bacs. Retour sur 50 ans de carrière en dents de scie.


Jamais deux sans trois. De fait, c'est la troisième fois que Vacation repart à l'assaut des scènes rock. Avec un album sous le bras, Vacation back in town, enregistré l'an dernier dans les murs du Rockerill à Marchienne. Devant un public en délire. L'artiste-peintre Philippe Coppée en a réalisé la pochette. «L'un de nos fans des années '90 qui vit désormais en Angleterre, s'étonne le chanteur de 55 ans Fabrice Carloni, a fait la route de Londres pour Marchienne, spécialement pour nous écouter».

C'est vrai, Vacation qui fêtera ses 50 ans d'existence en 2019 détient le record du plus ancien groupe belge on the road again. Tous les autres bands sont tombés au champ d'honneur du rock. Kleptomania, Jenghiz Khan, ainsi que les Carolos Gangsters d'Amour du regretté Jeff Bodart. Et d'autres encore ne sont plus. Paîx à leur âme. « Notre musique a évolué, précise Fabrice, Vacation qui allait chercher ses influences chez Jimi Hendrix a évolué vers Led Zeppelin et les Rolling Stones, et précisément nous faisons du heavy blues. ».


Vacation a vu le jour en 1969 avec la sainte trinité du rock carolo : Sonny Bono à la basse, Luigi Collu à la guitare et Alain Wéry à la batterie. Le succès est foudroyant, le groupe dynamite les murs de nos frontières régionales jusqu'à donner trois concerts par semaine loin de chez lui. Les années septante sont marquées par l'arrivée d'un guitariste surdoué, Richard Karla va alors magnifier Vacation au rythme des tournées et des enregistrements. Mais la formation carolo devra déposer les armes dans les années '80 lorsque le public n'aura d'yeux et d'oreilles que pour la New Wave mais surtout en raison de la disparition tragique de son guitariste hero. Retour en grâce. Deuxième vie début des années '90 et du neuf dans le line up. Sonny Bono et Alain Capitte accueillent un nouveau guitariste, en la personne de Thierry Limelette et un nouveau chanteur, Fabrice Carloni. C'est le temps des premières parties de Willy Deville, Tony Joe White, Alvin Lee, Elliot Murphy. Et Status Quo lors du Music Pop Festival en 1992 sous le ring de Charleroi. « Avant de monter sur scène, Rick Parfitt et Françis Rossi jouaient avec une balle de tennis pour passer le temps », se souvient le chanteur de Vacation qui a en mémoire encore que Laurent Debeuf, désormais animateur sur Classic 21, a été l'un de leur roadies.

Hécatombe. Après la disparition de Richard, ce sont les décès successifs de Alain et de Sonny qui vont précipiter le groupe dans l'obscurité. On ne vit que trois fois. Car vingt-cinq ans plus tard, Vacation revient dans la lumière avec deux membres nineties, Thierry et Fabrice, à qui viennent prêter main forte Franco Romano et Ray Lix. « On a eu envie de rendre hommage aux disparus et de faire plaisir au public qui n'a pas oublié. On joue exactement les mêmes titres qu'il y a 25 ans. Du Cream, du AC/DC, les Kinks et des compos originales». Envie de voir à quoi ça ressemble ? Vacation sera en concert ce vendredi 9 novembre au Café Brun, rue Grande, Le Roux-Fosses-la-Ville. Sinon, l'album Vacation Back in town est désormais disponible.

© D.R.