Charleroi

Le travail a repris mardi matin à l'usine du groupe alimentaire Vandemoortele à Seneffe (province de Hainaut). Les travailleurs avaient bloqué le site pendant toute la journée de lundi. "Le blocage du site de Seneffe doit être considéré comme une premier action", a indiqué Michèle Duray, de la FGTB Horval.

Les travailleurs réclament la réintégration d'un délégué FGTB licencié le 22 décembre dernier. Du côté de la direction, on reste sur ses positions. "La direction de Vandemoortele rappelle que le licenciement intervenu le 22 décembre est uniquement lié au comportement inacceptable du technicien et n'a pas de lien avec le mandat syndical", avait indiqué lundi la direction du groupe alimentaire, regrettant le blocage de son site de Seneffe par les travailleurs.

Le dialogue social reste toutefois ouvert, comme l'a souligné lundi la direction de l'entreprise.