Charleroi L’ASBL de préparation à la Marine ouvre une implantation au château de Cartier

"Tu as entre 9 et 18 ans, fille ou garçon, tu es attiré par la mer, la navigation maritime ou en eaux intérieures, tu souhaites intégrer un groupe solidaire et chaleureux, te former en t’amusant ?" C’est en ces mots que se présente l’ASBL Corps royal des Cadets de Marine.

Historiquement basé à Ittre, le service d’encadrement et de formation des jeunes va ouvrir une "succursale" au château de Cartier, à Marchienne-au-Pont, en bord de Sambre. "C’est un win-win, eux cherchaient un endroit où avoir un plan d’eau à proximité, et nous voulions depuis des années faire venir les Cadets ici. C’est une chance pour Charleroi", dit Cyprien Devilers (MR), échevin de l’Environnement et des Cours d’eau. Avec Julie Patte (PS), échevine de la Jeunesse, ils ont négocié durant des mois pour en arriver à ce résultat.

"C’est l’occasion de faire revivre ce splendide espace qu’est le château de Cartier, tout en permettant aux jeunes de s’initier à la pratique de la navigation", explique cette dernière. Devilers renchérit : "Ça s’adresse à tout le monde, mais c’est aussi une formidable opportunité pour des jeunes sans éducation ou d’un milieu précarisé. Par exemple, s’ils intègrent l’armée par la suite, ils commencent avec un grade de quartier-maître… l’armée engage constamment, et avec le rapprochement avec les Pays-Bas, ça sera d’autant plus vrai demain. Charleroi, c’était l’endroit parfait : c’est une ancienne forteresse, mais on oublie souvent aussi que c’est aussi une ville marraine de la base navale de Zeebrugge."

Les apprentis marins, qui s’entraîneront sur une frégate démilitarisée, pourraient déjà arriver à Marchienne dès le début de l’été, en juillet, deux dimanches par mois.