Charleroi En Hainaut, les investissements pour 2018 s’élèvent à 504 € par habitant.


Belfius Banque vient de dévoiler son état des lieux des finances locales en procédant à une analyse détaillée des finances communales à l’échelle provinciale. Voici les chiffres et tendances pour les communes de la province de Hainaut, qui compte 69 communes pour 1.339.562 habitants, soit 37 % de la population wallonne.

  • Pour 2018, les communes de la province ont inscrit à leur budget initial un montant total de dépenses ordinaires à l’exercice propre correspondant à 1.487 € par habitant (moyenne régionale : 1 469 € par habitant). Depuis le début de la présente mandature, les dépenses ordinaires des communes de la province ont progressé à un rythme de +1,0 % par an en moyenne (moyenne pour l’ensemble des communes wallonnes : +2,0 %).
  • Les dépenses de personnel (hors personnel enseignant) s’élèvent en moyenne à 586 € par habitant (moyenne régionale : 575 €/hab.) dans les communes du Hainaut. Au cours de la législature, cette catégorie de dépenses, qui est proportionnellement la plus importante dans les budgets communaux, a affiché une baisse de l’ordre de -0,8 % par an en moyenne (moyenne régionale : +0,5 %).
  • La dotation que les communes de la province ont budgétisée pour équilibrer le budget de leur CPAS représente en moyenne 159 € par habitant. Depuis le début de la mandature, les dépenses communales en faveur du CPAS ont évolué selon un rythme très modéré de +0,9 % par an en moyenne, contre 2,8 % pour l’ensemble de la Wallonie.
  • Les communes consacrent des moyens importants à la politique de sécurité, que ce soit au travers de la dotation à leur zone de police, ou de la zone de secours. C’est ainsi que les communes hennuyères consacrent en moyenne 156 € par habitant à leur zone de police et 61 €par habitant à leur zone de secours (moyenne régionale : respectivement 135 €/hab. et 57 €/hab.). À noter que ces dépenses présentent de fortes disparités selon les communes.
  • En province de Hainaut, les recettes fiscales inscrites aux budgets 2018 correspondent à 664 € par habitant, un montant qui a augmenté de +1,7 % en moyenne par an au cours de la mandature (contre 4,1 % pour l’ensemble des communes wallonnes). Les additionnels à l’IPP représentent 251 € par habitant (moyenne régionale : 271 €/hab.) et les additionnels au précompte immobilier 236 € par habitant (moyenne régionale : 265 €/hab.)
  • Les investissements, eux, s’élèvent à 504 € par habitant (moyenne régionale : 464 €/hab.), soit une progression de +2,5 % par rapport à 2017. Sur l’ensemble de la mandature, le taux de croissance moyen annuel des investissements dans les budgets des communes s’établit à +2,2 %. Près d’un tiers du montant total des investissements budgétisés concerne la voirie (35,83 %). Suivent ensuite dans le top 5 des domaines d’investissement : la culture, les loisirs et les cultes; l’administration générale et la salubrité publique.