Charleroi D’année en année, le nombre de dons se réduit au centre de transfusion.


Si la canicule n’a pas complètement asséché les stocks du centre de transfusion de Charleroi, elle les a mis en dessous du seuil normal. "La vague de chaleur qui a touché la Belgique a diminué les dons de sang de 20 à 30 %", confirme Laurence Lecomte, responsable des prélèvements au sein de l’ASBL établie au 31 boulevard Zoé Drion. "Les réserves ne nous permettent plus de faire face aux besoins des hôpitaux sur une durée de 9 jours comme c’est le cas d’ordinaire. Si ça diminue encore à 4 ou 5 jours, alors cela deviendra préoccupant car des pics de consommation sont aléatoires. Il suffit par exemple (...)