Charleroi En situation d’urgence, l’alerte de la population est vitale : chacun peut ainsi adopter les bons réflexes et suivre les recommandations spécifiques.

C’est pour répondre à cet enjeu de sécurité majeur qu’un nouveau système opérationnel 24h sur 24 a été développé. Son nom : Be-Alert. Il permet d’avertir rapidement et de manière individuelle les citoyens pré-inscrits. Par SMS ou téléphone, voire par mail. Chacun opte pour le canal souhaité.

En Hainaut, une vingtaine de communes ont signé des conventions pour en disposer. Parmi elles, Charleroi, où l’outil est fonctionnel. Du personnel a été formé pour l’utiliser, et des messages types ont déjà été rédigés. "Incendie avec dégagement de fumée, accident chimique ou nucléaire, inondation, carambolage sur l’autoroute : ce sont autant de cas de figure où un message peut se justifier", observe Valérie Velghe, fonctionnaire en charge de la planification d’urgence à Charleroi.

Près de 2.000 usagers se sont déjà inscrits sur le site du centre de crise fédéral via le formulaire en ligne. "Cela ne prend que quelques minutes : il suffit d’indiquer ses nom et adresse, un numéro de téléphone et un email. Une fois l’encodage opéré, la personne est intégrée dans le listing afin d’être prévenue par le canal de communication de son choix. Pour s’enregistrer, le lecteur de carte d’identité n’est pas requis."

Jusqu'ici, Charleroi (...)