Charleroi Le parquet requiert deux ans de prison avec sursis contre le Fleurusien