Charleroi

L'histoire, même si elle fait pas plus rire, n'en reste pas moins cocasse.


Les habitants du quartier de la rue de la Croix à Lodelinsart se sentent un peu perdus par les demi-mesures dont ils sont victimes en matière de signalisation routière. Il y a quelque temps, les habitants avaient réclamé de nouveaux devant l'école du quartier.

Les piquets ont été changé mais il n'y a toujours pas les chaînes censées les relier. Après de multiples sollicitations rien ne bouge, ils se sentent oubliés. Leur ressentiment augmente quand on aborde l'abondante végétation sauvage qui envahit les trottoirs.

Un nouveau problème de signalisation tombe sur la tête des riverains qui ne demandent qu'à être entendus.

Il y a de cela un an, un panneau "interdit de stationner" avec, dessous, un panneau avec une flèche pointée vers le haut est enlevé subitement. S'en suit alors une année de parking sauvage. Un beau jour, le panneau manquant est signalé absent aux autorités communales. Au lieu de replacer le même panneau à la même place, il est renouvelé sauf que le nouveau présente, sous le signal d'interdiction de stationner, un autre panneau mais cette fois avec une flèche pointée vers le bas. Incompréhension totale des riverains.

Il est donc impossible de se garer dans un partie de la rue de la Croix.

Le quartier se mobilise et envoie de multiple demandes aux responsables restés sans réponses (NdlR vendredi 8 juin). les habitants ne perdent pas espoir que les travaux entamés finiront ou seront corrigés.