Charleroi

Des équipes spécialisées, envoyées par la ville, se sont rendues sur les lieux ce jeudi matin pour nettoyer l'ancien hangar.

Depuis quelque temps, un ancien hangar, se situant à l’Avenue Meurée à Marcinelle, est réduit en cendres. Malgré les lettres envoyées par recommandé au propriétaire, celui-ci n’a jamais daigné le nettoyer. Des équipes spécialisées, envoyées par la ville, se sont donc rendues sur les lieux ce jeudi matin pour effectuer le travail à sa place. C’est la société SA Wanty qui a remporté le marché (1,4 million d'euros sur 4 ans). Le coût de l’opération s’élève à 8.100 euros TVAC.

Pour l’échevin de la propreté, Cyprien Devilers (MR), qui était également présent sur place, il n’y avait pas 36.000 solutions pour faire en sorte que la situation se décante. “C’est une procédure complexe et contraignante, pourtant, c’est la seule manière d’intervenir et de faire bouger les choses”.

Un événement plutôt ennuyeux compte tenu de la situation, aussi bien pour le propriétaire que pour les riverains, puisque d’une part, l’un devra mettre de sa poche pour subvenir à l’opération, et d’autre part, les citoyens sont dérangés. “Il est intolérable que le voisinage direct et les passants subissent les nuisances dues à une minorité de propriétaires. C’est une application stricte du principe pollueur-payeur puisque le coût total de la prise en charge sera refacturé au propriétaire” explique Cyprien Devilers.

Et de conclure: “il faut pouvoir donner une image exemplaire de la ville. D’autres dossiers de ce même type suivent à Charleroi.” Les équipes ont continué de travailler sur le chantier durant deux jours. Des panneaux marins fermés seront installés pour éviter l’accumulation de dépôts clandestins à l’avenir.

Il faut savoir aussi que les personnes qui rencontreraient des problèmes similaires, à côté de chez eux, peuvent contacter les services de la ville afin de recevoir de l’aide.