Charleroi

La chambre des vacations est une véritable étuve qui rend pénible le port de la robe.

La canicule qui frappe actuellement l'Europe rend difficile l'exercice de la plupart des métiers. Les magistrats et avocats qui fréquentent le Palais de Justice de Charleroi n'échappent pas à la règle : même si certains adoptent des tenues légères sous la robe, celle-ci constitue une couche de tissus supplémentaire dont on se passerait bien actuellement.

Ce mardi, vu la fournaise régnant dans la chambre des vacations, exposée en plein soleil, il a été laissé à l'appréciation de chacun de porter la robe noire. Certains avocats ont malgré tout bravé la chaleur étouffante pour officier dans leur uniforme habituel. Peut-être que les effets de manches, quand elles sont courtes, ont-elles moins d'impact... F.D.