Charleroi Pas de panique : ce ne sera qu’un exercice organisé par les forces de l’ordre et les secours.


Ce n’est jamais arrivé sur le territoire belge mais les précédents survenus aux USA démontrent qu’il vaut mieux prévenir que guérir : une tuerie de masse dans une école ou un attentat visant un établissement scolaire restent malheureusement envisageables. Voilà pourquoi la Ville et la police de Charleroi ont pris les devants en organisant un exercice grandeur nature au sein de l’Athénée Royal Vauban, le mercredi 2 mai après-midi.

S’il n’a pas été dévoilé, le scénario tournera autour de l’intrusion malveillante d’un homme armée dans l’enceinte de l’école, suivie de l’intervention des forces de l’ordre, des ambulances des pompiers de la zone de secours Hainaut-Est et des services CRAMU de Charleroi. En clair, l’opération ne passera pas inaperçue dans ce quartier très fréquenté. "Des bruits de pétards, de sirènes, de véhicules et d’alerte de l’école vont retentir", indique la Ville dans un tract d’information distribué aux riverains. "Il s’agit d’un exercice. Il faut donc éviter une réaction de panique. L’équipe d’animation et les observateurs seront équipés de chasubles fluo et des mesures de circulation temporaires pourraient être mises en place."

Les autorités conseillent également de rester calme et de ne pas encombrer les réseaux de communication, notamment en propageant des rumeurs. Il est déconseillé de s’approcher des lieux et de gêner la progression des acteurs.

L’exercice sera filmé intégralement par Charleroi HD, ce qui permettra aux intervenants d’analyser leur comportement et d’en tirer les enseignements.