Charleroi

Durant la campagne pour les régionales, le Parti socialiste veut surtout convaincre les électeurs

THUIN La fédération du PS de Thuin a dévoilé sa liste pour les élections régionales du 7 juin prochain. Au niveau des effectifs, le député-bourgmestre de Thuin, Paul Furlan, occupe la première place, suivi de Françoise Fassiaux (2 e ), de Chimay, et François Devillers (3 e ), de Morlanwelz.

Le bourgmestre de Binche, Laurent Devin, se retrouve premier suppléant. Les 2e, 3e et 4e places sont respectivement occupées par Virginie Gonzalez-Moyano (Anderlues), Carla Grande (Estinnes) et Geoffrey Borgniet (Beaumont). Le Parti socialiste a présenté une équipe la plus forte possible pour attirer de nouveaux électeurs.

"Entre 2004 et 2007, le PS est passé de plus ou moins 728.000 électeurs à 610.000 en Région wallonne, soit une perte de 16,6 % de son électorat" déclare Paul Furlan. "Nous avons du mal à remonter la pente et notre objectif doit être de convaincre. Il faut commencer par nos proches, nos militants et nos sympathisants. Mais notre action doit aussi porter vers les électeurs déçus, vers les indécis et vers les jeunes."

Les Socialistes veulent agir prioritairement sur l'emploi, la formation et le logement. "La première préoccupation des gens est de conserver leurs acquis et tout le système de solidarité mis à mal par la crise", poursuit Paul Furlan. "Leur seconde préoccupation est l'avenir de leurs enfants."

La solidarité sera un des maîtres mots de la campagne électorale car les Socialistes veulent agir sur le bien-être, la sécurité, l'environnement, la propreté et le développement durable.

Ils veulent aussi mettre en avant les atouts naturels, touristiques et économiques de la région.



© La Dernière Heure 2009