Charleroi

La section MR de Charleroi a présenté sa liste pour les élections communales 2018, 40% sont des jeunes.

Le MR de Charleroi a présenté les 51 candidats qui se retrouveront sur la liste pour les élections communales d’octobre 2018. Une nouvelle liste annonce de grands changements.

Le programme est créé en trois axes : la sécurité des citoyens et de l’emploi, la gouvernance et le bien-être des citoyens, pour que Charleroi soit un lieu où il fait bon vivre.

On retrouve tout d’abord Cyprien Devilers en première position sur la liste électorale. Comme annoncé dernièrement, Olivier Chastel a fait le choix de se placer en dernier. “J’ai pris la décision de ne plus être dans le collège de Charleroi. Les échevins actuels, Cyprien Devilers et Ornella Cencig, ont fait un excellent travail. Le travail n’est pas terminé, mais ils ont contribué à redresser Charleroi. Je ne me désintéresse pas de Charleroi mais je laisse la place aux suivants.”

Ce n’est pas le seul qui a décidé de laisser sa place aux autres, c’est le cas également d’Oliver Devaux qui est en 49ème position, alors qu’il aurait dû être bien plus haut dans la liste. Et finalement, on retrouve Fabienne Devilers qui laisse sa place à une jeune candidate : Manon Choel. Depuis peu en politique, Manon Choel est placée 4ème sur la liste, et Fabienne Devilers 6ème. Cette dernière a souhaité laisser sa place à une jeune, tout en lui permettant de la soutenir dans la campagne.” Je serai parrainée par Fabienne Devilers, on va travailler sur cette campagne ensemble. Dans cette nouvelle équipe, il y a les anciens qui nous guident, nous conseillent afin de nous aider à aller jusqu’au bout”, explique Manon Choel.

L’objectif cette année est de permettre à la nouvelle génération de se faire une place en politique. “Des anciens ont laissé leur place à des nouveaux. Les anciens ont de l’expérience et pourront les coacher lors de la campagne”, annonce Cyprien Devilers. “Nous devons préparer l’avenir avec les jeunes. Il y aura des parrains et des marraines de chaque nouveau candidat”, explique Ornella Cencig. Les nouveaux candidats représentent plus de la moitié de la liste. Et 40 % sont des jeunes. “Ca nous motive de nous dire que l’on a notre place aussi. On a tous la possibilité de s’investir”, confie Manon Choel.


Manon Choel: “Un vrai challenge pour moi”

4 e sur la liste MR, 26 ans, étudiante en master communication corporate et marketing.

1) La politique, une grande première ?

“Oui, je suis entrée en politique en septembre, mais il y avait déjà une envie de ma part de m’impliquer pour ma commune. Ca s’est fait naturellement : Fabienne Devillers voulait laisser sa place.”

2) Avez vous toujours eu cette envie de vous présenter ?

“Non, c’est en grandissant, en mûrissant que l’envie d’aller en politique est apparue. Notamment grâce à mes études. Je voudrais utiliser mes compétences pour développer des projets à Charleroi, écouter les gens sur le terrain et apporter des solutions. Ca me tient à cœur.”

3) Quelles sont vos objectifs pour la ville ?

“Je m’intéresse beaucoup au bien-être des gens et leur sécurité. Je souhaite développer des projets pour les étudiants. Je voudrais également valoriser la culture, l’enseignement et soutenir les commerces.”