Charleroi

En manque de paille, l’élevage Holstein du Martinet lance un appel à l’aide.


C’est un véritable désastre pour la ferme du Martinet, installée à Roux. Mardi soir, un gigantesque incendie s’est déclaré dans la réserve de paille, provoquant un embrasement total immédiat de plusieurs milliers de ballots. 

Avertis des faits, les pompiers de la zone de secours Hainaut-Est sont descendus sur place, bien vite renforcés par des citernes de Thuin, Beaumont et même Chimay, soit citernes de 15.000 litres qui ont effectué sans cesse des rotations vu l’ampleur du brasier. Les hommes du feu ont combattu les flammes toute la nuit et ce mercredi matin, une équipe se trouvait toujours sur place pour surveiller les dernières fumeroles. 

Pour la ferme du Martinet, cet incendie constitue une véritable catastrophe. Les agriculteurs, qui élèvent notamment des vaches Holstein, ont vu l’ensemble de leur réserve de paille partir en fumée. 

Et pour les exploitants, l’incendie criminel ne fait aucun doute étant donné que ces ballots étaient emballés et entreposés au milieu d’un champ. « La connerie humaine est vraiment d'une tristesse incroyable !! Les gens qui n'ont que ça à faire pour passer le temps me révoltent! Se rendent-ils compte qu'ils mangent grâce à ceux qu'ils prennent pour victime? », enragent-ils sur Facebook où ils passent un appel à l’aide auprès de collègues agriculteurs. « Bien que l'année sèche n'ait pas été exceptionnelle en termes de rendements en paille, s'il s'avère que vos stocks sont plus importants que prévus, seriez-vous prêts à aider ? » 

Dans la région, de nombreux feux de champs dus à la canicule ont malheureusement amenuisé les stocks de paille. Bon nombre d’élevages de bovins ou de chevaux étaient déjà sur la réserve.

© FVH

© FVH

© FVH