Charleroi

De nombreux parents des jeunes sportifs qui évoluent à l’Olympic Jeunes, le club de football des Dogues à Charleroi, ont senti leurs cheveux se dresser sur leur tête à la lecture d’un mail reçu à 14h32, ce jeudi 2 août 2018.


Envoyé par le président de l’Olympic, Adem Sahin, via l’adresse officielle du secrétariat des jeunes, et adressé aux “membres et amis”, le mail en question invite les parents dont les enfants sont affiliés au club à “accorder leur confiance à Philippe Van Cauwenberghe lors du prochain scrutin”.

“Les relations d’un club comme le nôtre avec la ville de Charleroi passent par notre Échevin Des Sports. Le choix de celui-ci ne nous laisse donc pas indifférent. Nous avons besoin, à cette fonction, d’un responsable politique qui nous écoute et qui essaie de trouver des solutions à nos problèmes éventuels, en un mot, quelqu’un qui nous apporte son soutien. Philippe Van Cauwenberghe a parfaitement rempli ce rôle durant la législature qui s’achève, et c’est pourquoi, indépendamment de vos options politiques personnelles, je vous suggère de lui accorder votre confiance”, écrit Adem Sahin dans cet e-mail, intitulé “Courrier du Président”. Et de donner un lien, cliquable, vers le site de l’actuel échevin des sports.

Nous n’avons pas réussi à joindre Adem Sahin au moment de publier ces lignes

© DH/Printscren

"Si ça a offusqué, je m'en excuse"

Contacté, Philippe Van Cauwenberghe nous a livré son ressenti. “Je n’ai pas demandé à ce que ce mail soit envoyé, mais je trouve que c’est un peu hypocrite de s’offusquer : à chaque conférence de presse, aux vœux, le président n’a cessé de répéter tout le soutien qu’il me portait, parce que j’ai beaucoup aidé l’Olympic sur cette dernière mandature, même en dehors de mon rôle d’échevin en utilisant mon carnet d’adresse personnel pour la réfection des vestiaires, par exemple. C’est pour moi plutôt une bonne nouvelle, ça montre que j’ai bien fait mon boulot et qu’ils en sont satisfaits. Ce n’est pas un soutien à un parti ou une politique, mais à une personne. Ca ne me paraît donc pas indécent, mais je reconnais que ça n’était peut-être pas habile de l’envoyer par email. Si ça a offusqué quelqu’un, je m’en excuse. Je dirais simplement que si le boulot avait été mal fait, ce serait sur moi qu’on aurait râlé, ça me semble donc pas mal de me soutenir publiquement si on est content du travail que j’ai fourni.”​

Commentaire du journaliste:

Que le Président de l’Olympic soutienne un échevin avec qui il a eu de bons échanges, c’est parfaitement normal. Ce qui ne l’est pas, c’est d’utiliser le carnet d’adresse du secrétariat des jeunes sportifs pour faire passer ce message, qui du coup sent bon la propagande électorale. 

Est-ce vraiment le rôle d’un président de club que de soutenir un homme politique ? Les enfants inscrits à l’Olympic le sont pour le football, pas pour les opinions personnelles du président. Et encore moins dans un mail qui pose plusieurs problèmes, on n’est pas autour d’un verre à la buvette : 

  • un, c’est la définition même d’un spam, puisqu’il s’agit d’un mail non-sollicité; 
  • deux, c’est créer le malaise chez certains parents qui n’ont pas hésité à nous le transmettre; 
  • trois, c’est en violation du nouveau règlement européen sur la protection des données, le RGPD dont on nous a tant parlé au début de l’été. 

Même s’il ne faut pas le lui souhaiter, l’Olympic risque en effet jusqu’à 10 millions d’euros d’amende, ou 2 % de son chiffre d’affaires : il n’y a pas, me semble-t-il et quand bien même Van Cauwenberghe serait le meilleur échevin des Sports de la planète, “d’intérêt légitime” d’utiliser une banque de données dont la finalité est de faire le lien entre parents et la vie du club, pour pousser des citoyens à voter Machin ou Trucmmuche.