Charleroi

Pour l'édition 2018, les organisteurs se sont associés au Vecteur et au Rockerill.

Ce jeudi le Vecteur de Charleroi proposait un Show Case du groupe carolo Run Sofa.

Cette animation était le parfait préambule à l’annonce du prochain PAC Rock Festival du 31 août et 1er septembre.

Pour cette 12ème édition, les organisateurs ont entièrement repensé le concept du festival pour en revenir à son essence proposer au public un choix varié de musiques alternatives.

Le premier grand changement est dans le choix de la date. Au lieu de débuter la saison des festivals et de se positionner fin avril comme les éditions précédentes, le PAC rock festival se déroulera le dernier week-end d’août. De cette manière, les organisateurs espèrent insuffler aux visiteurs un sentiment de vacances et espérer une météo plus favorable même si ce facteur est clairement imprévisible.

Comme à son habitude, les festivités se dérouleront dans le parc du Prieuré de Pont-à-Celles. Il sera également l’occasion de venir avec sa tente pour s’établir et s’imprégner de l’ambiance dans le camping spécialement aménagé.

Le Pac s’est repensé en cherchant également à limiter la fréquentation et rester un festival à taille humaine tout en proposant des groupes d’excellente qualité issus de la région, de France ou encore du nord du pays.

Se voulant clairement représentatif d’une culture alternative, les organisateurs ont souhaité s’adjoindre les services et l’expérience d’autres acteurs culturels de la Charleroi comme le Vecteur et le Rockerill.

Ces structures apportent au festival le troisième œil nécessaire à cette refonte de concept tout en proposant de nouvelles pistes de réflexions.

Le PAC Rock festival souhaite conserver une identité de festival alternatif c’est pourquoi quelques années n’ont pas connu d’édition. Son sérieux et son ambiance ont tout même offert de grosses têtes d’affiches comme les Girls In Hawaii, Front 242 et un pic d’affluence de 4.000 personnes lors du passage de Puggy.

Le festival ouvrira ses portes à Pont-à-Celles le vendredi 31 août à 17h et le samedi 1er septembre à 13h30.


Un festival écoresponsable

Si le festival s’est repensé c’est aussi pour proposer une autre approche que dans les festivals traditionnels.

En suivant son mot d’ordre de proposer une scène alternative, les organisateurs ont souhaité le faire de manière cohérente. Le festival se veut écoresponsable c’est-à-dire qu’il souhaite limiter l’emprunte écologique sur le territoire de Pont-à-Celles. La démarche clairement revendiquée écologique se verra à différents niveaux sans troubler l’organisation des concerts et le public.

La philosophie du festival est de se servir de gobelets réutisables, de consommables biodégradables, de toilettes sèches, de l’éco-branding, du tri sélectif et des boissons en grande partie issus de l’économie locale et bio.

Le festival a aussi cela de particulier qu’il est entièrement géré par des bénévoles qui chacun dans leur secteur maîtrise un savoir-faire et un professionnalisme utilisé souvent dans leur activité principale. La soixantaine de bénévoles consacre généralement une année complète pour offrir au public des concerts et une ambiance unique dans un village proche des grandes villes.