Charleroi Sur le plateau de RTL, Magnette a parlé d’argent.

Sur le plateau de RTL ce dimanche, Paul Magnette, bourgmestre de Charleroi, a taclé le PTB sur une de ses propositions chocs : réduire le salaire des bourgmestres de moitié.

"Je pense que c’est un mauvais débat", a répondu le socialiste à l’animateur. "Dans la fonction locale, les salaires ne sont franchement pas excessifs. Une fois que j’ai payé mes impôts, mes lois sociales et ma contribution au parti (nous, on ne compte pas ça, c’est son problème en privé s’il a décidé d’être au PS, NdlR), je gagne 4.000 euros par mois. C’est un bon salaire, mais en travaillant 60 à 80 heures par semaine, en étant disponible 24 heures sur 24, dans le privé on gagnerait plus… mais je ne me plains pas."

Pour lui , le PTB de Charleroi n’a pas de programme : il aurait tout copié collé sur Liège. Et la proposition de réduire le salaire du bourgmestre n’est rien d’autre que de la démagogie. "Nous nous sommes inspirés de la bourgmestre de Barcelone qui ne doit pas passer moins de temps qu’ici à gérer 1,6 million d’habitants et qui elle avait décidé de gagner 2200 € par mois. Une mesure qui montre que pour faire une autre politique il faut aussi changer la manière de faire la politique", réplique Sofie Merckx (PTB) sur Facebook. "Quant au copié collé… Nous avons 300 propositions et nous sommes sur le terrain à Charleroi. Il y a des points communs, mais c’est normal : ce sont deux grandes villes qui se ressemblent."