Charleroi

Hier soir, l'organisateur a laissé un mot sur la page facebook du festival pour annoncer l'annulation du concert de Lartiste.

Scène sur Sambre a rencontré de nombreux problèmes au cours de l'année. A quelques jours du festival organisé à l’Abbaye d’Aulne de Thuin, alors que l'on y est presque, des problèmes surgissent encore.

Hier soir, l’organisateur Cédric Monnoye annonçait l’annulation du concert de Lartiste prévu ce dimanche. D’après les quelques lignes publiées sur la page Facebook, le problème viendrait d’une renégociation du cachet de l’artiste : “Sans pouvoir rentrer dans les détails pour le moment, nous tenons à vous faire savoir que cette annulation fait suite à notre refus de revoir le cachet de Lartiste pourtant accepté et validé il y a quelques jours encore. Malgré la pression et notre souhait premier d’honorer nos festivaliers, nous n’avons pas pu accepter un tel procédé scandaleux et irrespectueux vis-à-vis de nous, de vous, de tous. Si ceci ne doit rien enlever à la qualité artistique de l’homme, nous sommes désormais en droit de nous poser de sérieuses questions sur ses qualités humaines et morales et/ou celles de son équipe proche. Nous vous laissons libres d’en juger.”

Nous savons que Lartiste, un rappeur marocain évoluant en France, a été victime d’une agression le 20 mars. Par la suite, il a annulé sa tournée et tous ses concerts. Le festival Scène sur Sambre était le seul qu’il avait accepté. D’après les organisateurs, Lartiste aurait donc voulu renégocier son cachet. Nous ne connaissons pas les détails de cette re négociation. “On n’a pas voulu modifier son cachet. Il a alors dit que ça ne lui convenait pas et que pour raisons personnelles il annulait le concert”, explique Simon, un des bénévoles en charge des artistes.

Cette annonce n’a laissé qu’un délai très court aux organisateurs pour trouver un artiste du même style qui pourrait le remplacer. C’est Naza qui chantera sur la scène flottante à la place de Lartiste.

Nous avons contacté le manager de Lartiste pour avoir sa version, mais à l’heure de ces lignes, il n’a pas encore répondu.