Charleroi

La moitié des clients SFR ont déjà migré vers Telenet, les améliorations sont visibles.

Cela fait quelques mois que SFR a été racheté par Telenet. Pour les habitants de la Botte du Hainaut c’est un grand soulagement. Le réseau SFR était catastrophique dans la région avec des coupures très régulière et qui duraient plusieurs jours.

Depuis le rachat, Telenet a entrepris des travaux sur le réseau et a investi 4 millions d’euros. Des améliorations sont visibles de zone en zone. D’abord, l’entreprise réalise des travaux, améliore le réseau et ensuite propose au client de migrer officiellement vers Telenet avec un réseau amélioré et de nouveaux prix. “Jusqu’à 50 techniciens auront travaillé simultanément sur le réseau et changé des milliers de TAPs (boîtiers au sol) et des centaines d’amplificateurs qui n’étaient plus à niveau. Telenet s’assure que la qualité soit disponible avant de migrer chaque zone”, explique Coralie Miserque, de Telenet.

La région du sud Hainaut devait être terminée d’ici le mois de juillet. À un mois de la fin, où en sommes-nous ? Le gérant de la page Facebook “Clients lésés de SFR”, Jacques Segers, nous répond : “il y a encore beaucoup de travaux. Ils ont hérité d’un réseau merdique. Je fais l’intermédiaire entre les clients et le service, grâce à cela c’est vite résolu. Il y a de moins en moins de soucis car tout s’arrange au fur et à mesure.” A priori, les problèmes se résolvent petit à petit.

Les coupures sont moins présentes et certaines zones ont déjà migré vers Telenet. 90 % des clients choisissent Telenet. “Environ la moitié des clients de la Botte du Hainaut ont basculé vers le signal Telenet à ce jour. C’est le cas notamment des clients de Beaumont, d’Erquelinnes, de Macquenoise, de Strée, et d’Erpion, et d’une partie des clients de Froidchapelle, de Seloignes et de Sivry-Rance”, annonce Coralie Miserque.

Quant aux abonnements, le prix de Telenet est un peu plus élevé. Mais le réseau, il s’est nettement amélioré. 

Telenet travaille sur les autres zones et devrait avoir terminé d’ici un peu plus d’un mois.