Charleroi Benjamin est poursuivi pour tentative de meurtre, mais pas vraiment enclin à se défendre.


Politesse, courtoisie, bienséance : autant de qualificatifs qui ne collent pas du tout à la personnalité de Benjamin, un jeune Carolo de 20 ans qui devait comparaître ce mardi devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Son mot d’excuse adressé à la juge : "ta gueule, je dors !" Le roi du tact, on vous le disait…

Ce grossier merle risque pourtant quelques années de prison puisqu’on lui reproche tout de même une tentative de meurtre.

En mai dernier , lors d’une partie de belote à Marcinelle, il avait bougonné, clamant qu’il avait faim jusqu’à ce que sa maman lui prépare des pâtes. Mais les pâtes, Benjamin n’aime pas. L’ours mal léché s’est donc emporté et, quand son beau-père est intervenu pour le calmer, il s’est emparé d’un bidon d’essence et l’a aspergé avant de sortir un briquet pour lui bouter le feu.

Par chance, l’embrasement n’a pas eu lieu mais Benjamin s’est retrouvé derrière les barreaux, avec une inculpation pour tentative de meurtre.

Visiblement, le jeune homme s’y plaît bien puisque cela fait deux fois qu’il refuse de comparaître à l’audience. En chambre du conseil, il avait simplement signifié qu’il "n’avait pas envie". Cette fois, il s’est montré plus direct, au grand dam de son avocat, Me Ureel, dont la correction et le savoir-vivre sont exemplaires.

Verra-t-on un jour Benjamin devant le tribunal ? Réponse le 21 août. D’ici là, chut, il dort !