Charleroi Marie-Anne et son mari ont accueilli tous les grands noms pendant près de 20 ans


Marie-Anne Lacroix et Louis Adam ont accueilli chez eux autour d’un bar bien fourni et d’un beau buffet les stars du podium de la place Francq pendant une vingtaine d’années. "On a commencé en 1999 mais avant cela, nous recevions déjà dans notre maison les Jeunes bourgeois. C’est lorsque Jeanine Foly a voulu arrêter que nous avons repris le flambeau", explique Louis, 69 ans.

Herbert Léonard, Sandra Kim, Le Grand Jojo, Patrick Juvet, et d’autres encore, ont tous poussé la barrière de leur jardin qui donne sur leur maison rue Mon Plaisir.

Le couple se souvient plus particulièrement de Bobby Farrell, le chanteur du groupe disco Boney M, en 2003. "Il nous avait prévenus qu’il était musulman pratiquant, et qu’à ce titre, il ne pouvait pas partager sa loge avec ses trois chanteuses", raconte Marie-Anne, 67 ans.

Mais la profession de foi de Daddy Cool ne sera pas de longue durée. "Il a non seulement finalement partagé sa loge avec elles mais il s’est montré particulièrement proche de mes amies. Il avait un peu les mains baladeuses, il les embrassait à pleine bouche, il était très coquin. Mais tout ça se faisait dans la bonne humeur, c’était juste pour s’amuser. Après le spectacle, il est reparti avec une bouteille de whisky."

Marie-Anne nous fait une révélation mondiale, Bobby Farrell avait peu de cheveux sur le crâne. "Il portait une perruque et il n’avait aucune honte à se promener parmi nous sans sa célèbre chevelure épaisse. Nous avons une photo où on voit qu’il est assez déplumé." En partant, le leader de Boney M a signé un autographe (photo ci-contre) sur un t-shirt blanc dont le couple ne s’est jamais séparé.

© Madi

De Michel Delpech, Marie-Anne se souvient d’un être sensible et touchant. "Il venait d’apprendre son cancer, il déprimait un peu mais il était malgré tout de bonne humeur avec nous." 

Il y a eu aussi Jeane Manson ("Elle nous avait demandé un fer à repasser pour sa tenue de scène"), Herbert Léonard qui a partagé sa passion pour l’aéronautique avec eux ("Il voulait une bonne bière belge, on lui a servi une cuvée de l’Ermitage dont la brasserie jumétoise n’existe plus, hélas") et plus récemment BJ Scott qui a dû se confondre en excuses car son assistante pour qui Marie-Anne avait préparé une assiette végétarienne s’était fait porter pâle. "BJ et ses musiciens ont pris des photos des assiettes que je lui avais préparées pour lui dire tout ce qu’elle avait raté", s’en amuse encore la maîtresse de maison.