Charleroi

Me Fabian Lauvaux a obtenu le bracelet électronique pour son client devant la chambre du conseil.

Ce n’était sans doute pas aussi sophistiqué que dans la série « Casa del Papel », mais un « casse » a clairement été évité de justesse, la nuit du 25 février. Des cambrioleurs bien équipés ont en effet tenté de cambrioler la banque Belfius, installée sur la rue de Gozée à Montigny-le-Tilleul. En pleine nuit, plusieurs individus cagoulés et vêtus de noir ont réussi à s’introduire dans l’agence en se créant, semble-t-il, une ouverture à l’aide d’un chalumeau.

Les auteurs ont ainsi pu s’introduire dans la place, non sans avoir désactivé les caméras de surveillance et neutralisé le système d’alarme. Du moins partiellement puisque le gérant a reçu une alerte et a prévenu les services de police de l’intrusion. Les cambrioleurs, qui avaient apparemment installé tout leur matériel (bonbonnes d’oxygène, disqueuse, etc.), ont dû en abandonner une partie sur les lieux en prenant la fuite. Quelques minutes plus tard, une dizaine de combis se rejoignaient sur les lieux et ont entamé le quadrillage du quartier. C’est ainsi qu’un jeune individu a été interpellé à quelques pâtés de maison de là. Il semble que ce dernier avait l’air « en panique », ce qui l’a immédiatement rendu suspect. Il a d’ailleurs prétendu « qu’il faisait son jogging »…à 3 heures du matin, avec des grosses chaussures de chantier.

Privé de liberté, l’intéressé est resté 48 heures en garde à vue avant d’être inculpé par le juge d’instruction et placé sous mandat d’arrêt. Ce lundi, Me Fabian Lauvaux, conseil du suspect, a obtenu sa remise en liberté sous bracelet électronique devant la chambre du conseil, après seulement deux mois et demi de détention préventive. A l’heure actuelle, aucun autre suspect n’a été intercepté dans ce dossier.