Charleroi

Le pacte de majorité a été signé à Thuin entre le Parti Socialiste emmené par Paul Furlan et la liste Intérêts communaux de Karine Cosyns. Celui-ci s’articule principalement autour de cinq axes dont le premier n’est autre que la réorientation budgétaire solide qui prévoit de gros investissements pour les voiries, les zones 30 et la propreté.


La transition énergétique locale sera elle aussi prioritaire. Dans ce cadre, le président du conseil communal sera spécifiquement chargé de promouvoir un concept de ville durable pur Thuin.

Troisième axe, l’aménagement du territoire avec une volonté de relocaliser le commerce local et d’assurer l’attractivité locale notamment via des actions en faveur de la petite enfance, etc.

La majorité veut également donner un nouveau souffle à la politique des quartiers qui a déjà fait ses preuves.

Enfin, il y a réelle volonté de créer une Agence Immobilière Sociale.

Le casting

Paul Furlan (PS) sera évidemment bourgmestre. Karine Cosyns (IC) sera la première échevine et aura l’enseignement, la petite enfance et la jeunesse dans ses attributions. Les compétences des autres échevins ne sont pas encore établies mais elles se répartiront entre les socialistes Vincent Crampont, Patrice Vraie, Pierre Navez. Après les différents soubresauts concernant Yves Caffonette, on confirme au PS que celui-ci sera bel et bien échevin mais qu’il s’est engagé à céder son mandat après trois ans, cet engagement étant repris en bonne et due forme dans le pacte de majorité.

Marie-Eve Van Laethem reste présidente du Centre Public d’Action Sociale.

Vincent Demars devient quant à lui président du conseil communal. Un poste qui ne sera pas vraiment honorifique, chacun insistant pour signaler que ce sera une vraie présidence avec des compétences réelles, notamment en matière de transition énergétique.