Charleroi

À Thuin, un projet d’aide pour les personnes âgées a été mis en place il y a trois ans. 


Le Houillon, c’est un bâtiment qui a été réaménagé pour y faire des logements sociaux. Le Foyer de la Haute Sambre s’occupe de refaire le bâtiment et le loue ensuite. Le CPAS trouve des personnes âgées dans le besoin et offre ses services. L’idée est de réaliser des logements pour accompagner les personnes âgées dans leur quotidien.

Les personnes âgées rentrent tard en maison de repos ou désirent souvent rester dans leur maison mais elles ne savent pas toujours réaliser les mêmes tâches ménagères et autres qu’auparavant. La solution pour ces personnes est de créer des logements où elles sont libres mais accompagnées de services. Ce n’est pas une résidence-services, car pour cela le logement doit répondre à des critères spécifiques, comme avoir un espace commun et des soins 24h/24.

"Nous avons déjà un bâtiment avec 18 logements pour personnes âgées. Mais il n’y a pas de roulement. Nous avons répondu à 18 demandes, mais il y en a d’autres. Nous voulons aussi y répondre", explique Marie-Eve Van Laethem, présidente du CPAS. Pour cela, un autre projet est en cours. Des logements seraient de nouveau créés dans un bâtiment laissé à l’abandon à la rue de la Couture à Thuin. Le Foyer de la Haute Sambre a reçu l’accord pour le racheter. Mais la demande de subsides est en cours, le projet doit encore être ficelé.

Les logements pour personnes âgées pourront être doublés. Le CPAS offre donc ces services : ménage, courses, petits travaux, réparations, repas, soins, etc. "La Résidence du Houillon, ça roule très bien. On va profiter de l’expérience de ces logements pour améliorer les prochains. Comme par exemple faire une pièce commune." D’ici 2020, les prochains logements seront peut-être prêts.