Charleroi Des citoyens thudiniens se décarcassent pour réduire leur production de déchets​.

La ville de Thuin est devenue un exemple en terme de zéro déchet. De nombreuses initiatives sont lancées par la ville, notamment un marché zéro déchet ! Il se déroulera ce dimanche 23 septembre. Sur ce marché, aucun produit ne sera en vente. L’objectif est de sensibiliser les citoyens à l’écologie. La ville a trouvé une façon originale d’intéresser le public : des citoyens viendront présenter leur talent zéro déchet. Ils préparent leurs propres produits d’entretien, ils compostent eux-mêmes, ils utilisent des couches lavables pour bébé, ils fabriquent leurs propres savons et shampoings, etc. Ils sont tous thudiniens, ils ont tous un talent zéro déchet. L’objectif de ce marché est de sensibiliser et mobiliser les citoyens à l’écologie et aux petites idées pour réduire les déchets.

Nous avons rencontré Sandrine Horgnies et Donatienne De Cartier, deux employées au Contrat de rivière Sambre et Affluents. “Lorsque l’on travaille là, on se rend compte, qu’en tant que citoyen on peut changer beaucoup de choses pour améliorer la qualité de l’eau”, explique Sandrine. Elle s’est alors lancée dans la fabrication de produits ménagers naturels. “Financièrement, ça revient à moins d’un euro pour un bidon de produits. C’est très rapide à fabriquer, très ludique.” Le 23 septembre, elle tiendra ce stand, elle expliquera également l’aide d’une maquette l’impact de nos produits industriels sur une station d’épuration. Le citoyen pourra partir avec un maximum d’informations, le contenant du mélange et la recette pour le fabriquer chez soi.

Le but des différents stands est donc de sensibiliser mais également de donner la motivation à chacun de reproduire les mêmes gestes chez soi. “En terme de temps, il faut 5 minutes pour préparer sa propre lessive, ses produits, son savon, etc. Il faut la motivation, vouloir changer ses habitudes, avoir les bons gestes. Le plus difficile est de changer son mode de fonctionnement mais une fois qu’on est lancé c’est facile.”

Pour ce marché zéro déchet, la ville recherche encore quelques talents pour compléter l’offre. Notamment au niveau de la salle de bain : préparer son rouge à lèvre seul, son shampoing, etc.