Charleroi

De nombreux investissements pour améliorer la ville: Fleurir la Ville-Basse, rénover la Chapelle des Sœurs Grises, le Casino, le Notger, etc.

Une nouvelle année démarre, c’est l’occasion pour la ville de Thuin de faire un point sur les travaux qui seront menés en 2018 dans l’entité.

Les commerces de la N53 et l’influence des achats en ligne font diminuer l’attractivité au centre-ville de Thuin. En dehors des animations, des travaux sont menés pour améliorer les rues commerciales. On commence par une grande opération de rajeunissement de la ville basse. Pour un budget de 120.000 euros, un grand nettoyage sera réalisé dans le courant du mois de février. Ensuite, la ville procédera au fleurissement de la ville basse et au changement du mobiliers urbains, au printemps.

Dans les travaux qui débutent ce mois-ci, on retrouve la rue Longue. Les travaux d'égouttage dans ce quartier historique à rues très étroites vont débuter. C’est également le cas pour le projet de la rue derrière le bâtiment Notger. “L’idée est de faire un espace dédié aux piétons, plus convivial, avec une vue sur les jardins suspendus”, annonce Paul Furlan (PS), le bourgmestre. Les travaux devraient durer 6 mois. À la fin du mois de janvier, le chantier de la Chapelle des Sœurs Grises (la partie investie par la ville seulement) devrait être terminé. Juste après, le chantier de l’ancien Casino pourra commencer pour un investissement de 1,5 million.

D’autres travaux devraient commencer au printemps. C’est le cas de la rue Crombouly qui est pour l’instant à l’arrêt, le chantier reprendra en avril. 1,5 million d’euros ont été investis dans ce dossier. À la même période, les travaux de la contre-allée de la Drève des alliés débuteront pour 150.000 euros. Pour régler des problèmes d’inondation, des travaux seront réalisés pour 110.000 euros à Biesme-sous-Thuin. Ainsi qu’à la Haute-Sambre pour 1 million d’euros.

L’année 2018 s’annonce riche en travaux, l’objectif de la ville est d’améliorer le lieu de vie des habitants.