Charleroi

Tibi (Ex ICDI) a présenté son rapport d’activités 2017.

Tibi (ex ICDI) c’est l’Intercommunale des déchets pour les 13 communes autour de Charleroi. Sa mission est d’assurer la gestion intégrée des déchets sur son territoire. Il y a quatre modes de traitement de ces déchets : la prévention, la collecte, le recyclage et la valorisation énergétique.

L’année 2017 fût pour l’Intercommunale une année de grands chantiers. Plusieurs rénovations notamment, des recyparcs plus modernes, un projet de village du recyclage qui est en cours, le changement du nom ICDI en Tibi, etc. Au niveau de la collecte, elle fonctionne de plusieurs façons. Au total, les diverses collectes ont permis de trier et recycler 63 % des déchets produits sur la zone en 2017. Comment ? Il y a tout d’abord le porte-à-porte, qui a permis de faire une économie sur le tonnage des déchets résiduels. En 2007 ce tonnage était de 193 kilos, et aujourd’hui on passe à 170 kilos. Il y a également les collectes par apports volontaires. Il y a eu 744.590 visiteurs sur l’année. Cela représente une diminution de 0,5 % par rapport à 2016. Tibi ne donne aucune explication précise, mais nous savons que les citoyens compostent de plus en plus, serait-ce peut-être la raison. Quand aux déchets collectés ils sont moins nombreux : 89.551 tonnes. Ce qui représente une diminution de 3 % par rapport à 2016. Tibi a également reçu des subsides pour faire 36 conteneurs enterrés pour la collecte des déchets organiques. Il y a aussi les collectes par conteneurs ou encore le taxi déchets.

Finalement, les collectes de la Ressourcerie du Val de Sambre sont très importantes. C’est un service gratuit de collecte à domicile des objets et encombrants visant un triple objectif : accentuer le réemploi et le recyclage, favoriser l’insertion professionnelle et développer une activité économique pérenne. La Ressourcerie dispense ses services dans 11 communes sur 13. En 2017, trois nouvelles ont rejoint ce service : Montigny-le-Tilleul, Châtelet et Fontaine L’Évêque.

En 2017, 1.826 tonnes ont été collectées dont 17 % sont valorisés énergétiquement, 74 % sont recyclés et 9 % sont revalorisés pour la revente en magasin de deuxième main Trans’form. C’est 9.619 interventions au domicile dont on parle.

Pour l’avenir, Tibi prévoit de rénover d’autres sites : Pont-à-Cellesn Anderlues, Farciennes. Ou encore, le projet du Parc Lavoisier est prévu, c’est un centre d’immersion interactif et touristique.