Charleroi

Après les pluies diluviennes qui ont contaminé le centre de captage de Viesville, les analyses de la SWDE (NdlR Société Wallonne des eaux) semblent encourageantes.


Benoît Moulin, porte parole de la SWDE se félicite que la situation soit revenue à la normale dans 3 communes MONCEAU-SUR-SAMBRE, DAMPREMY, LODELINSART. Ces communes (qui étaient desservies par le centre de captation de Viesville) sont désormais approvisionnées par le centre de captation de Villers-Perwin.

Malheureusement pour les autres communes impactées, il n'est pas possible de changer de point d'approvisionnement. L'ensemble des milliers de mètres cubes d'eau doit être soit évacué soit traité.

Ce qui prend aussi du temps c'est les analyses approfondies auxquelles doit se soumettre la SWDE. Toutes ces analyses et les procédures d'exécutions doivent également être vérifiées par le SPW (NdlR Servive Public de Wallonie). Ces contrôles prennent de 24 à 48 heures avant de fournir le moindre résultat.

Pour traîter les eaux de distribution il y a aussi une phase de « surchlorisation » c'est-à-dire l'ajout de chlore en plus forte dose pour éliminer les bactéries. En effet, « des canalisations sont des milieux naturels où ne doivent pas proliférer les mauvaises bactéries. Au fur et à mesure, une eau propre à la consommation reprendra place dans les conduites de distribution » nous confie le porte parole de la SWDE.

Même si la situation est encourageante Benoît Moulin reste prudent quant à une échéance sur un retour à la normal définitif : « cela dépend de tant de facteurs qu'une simple erreur entraînerait de recommencer toute la procédure au grand dam des citoyens. Les efforts se poursuivent et toutes les équipes sont sur le pont. La cellule de crise à son QG à l'hôtel de ville afin de faciliter la coordination des opérations. Ce vendredi à 8 h nous aurons de nouveaux résultats. A ce stade, jeudi en fin de journée, nous avons distribué 400.000 litres d'eau et 28.000 jerrycans.»

Les efforts se poursuivent. La ville continue d'approvisionner les collectivités (home, écoles, crêches) et la SWDE maintient ouvert les points de distribution avec, en soutien, les gardiens de la paix.

Nous vous rappelons que malgré la chaleur il est important de continuer à faire bouillir l'eau un minimum de 5 minutes avant de la consommer.

La liste des rues touchées reste disponible sur www.swde.be et www.charleroi.be.