Charleroi

Ce dimanche 10 juin vers 19.45 heures, des témoins ont aperçu un paramoteur avec une voile jaune qui semblait être en difficultés au dessus du bois de Baconval et des Etangs du Moulin à la limite de Nalinnes.

Malgré les recherches réalisées par la police de Germinalt et les services Incendie aidés par un hélicoptère de la Police Fédérale, aucune trace du paramoteur n’a encore été retrouvée.

Pour deux paramotoristes de la région, c'est "peu probable" qu'il s'agisse d'une personne disparue. "On ne vole pas à basse altitude au-dessus d'un bois, c'est contre les régulations. Et s'il avait eu un problème, il aurait pu se diriger ailleurs que dans un bois, normalement celui qui est au volant d'un paramoteur sait ce qu'il fait", dit Michel Platel, de Nalinnes. Ni lui, ni Philippe d'Hollander de Fontaine-l'Evêque n'ont connaissance de quelqu'un qui volerait avec une voile jaune.

"Par contre, c'est possible que ce soit un petit avion télécommandé, ça arrive souvent des faux signalements quand on vole. Une fois, j'ai décollé de Gerpinnes, mais je me suis trop attardé avec des amis, il faisait noir et donc je suis rentré en camionnette. En revenant au hangar, il y avait la police, tous gyrophares dehors, parce que des gens du coin avaient signalé que je n'étais pas revenu", ajoute Michel Platel. 

La seconde possibilité, c'est qu'il y ait bel et bien une personne disparue dans les bois. "Il y en a beaucoup, en Belgique, des gens qui volent sans immatriculation, et peut-être sans savoir maîtriser leur appareil. Si c'est ça, soit il est en difficulté, mais ça m'étonnerait, soit il ne l'est pas mais n'ose pas appeler les forces de l'ordre pour dire: je vole avec une voile jaune, j'étais hier à Nalinnes, mais je vais bien. Puisqu'il aurait été en train de voler en toute illégalité."

Les services de police sont à la recherche de toute personne qui aurait aperçu ce paramoteur dans la région de Nalinnes ou qui pourrait en identifier le pilote. La difficulté, c'est qu'il n'existe aucun moyen de savoir qui volait, quand et où: un paramoteur, s'il est immatriculé et assuré, peut voler n'importe quand, n'importe où, à condition de ne pas entrer dans des zones aériennes réservées, comme autour de BSCA ou de la base de Florennes. Nalinnes, par exemple, n'est absolument pas une zone réservée.

Les recherches ont repris ce lundi matin. En cas d’information, il est demandé d’appeler le 071/229811.

Le mystère reste entier.

© FVH
© FVH
© FVH