Charleroi

CHÂTELINEAU

La Régie des quartiers est aujourd’hui également établie à Châtelineau

QUARTIERS Les murs affichent une couleur rose, les planchettes du parquet un vernis encore indemne. L’ancienne maison de cité, qui accueille depuis mai dernier le deuxième service d’activités citoyennes, placé sous la houlette de l’ASBL Régie des quartiers, a été rénovée par les stagiaires de l’organisme.

Ils y ont trouvé un chantier classique puisque c’est là même, au cœur de la cité, dans les maisons du Logis chatelettain, auquel l’ASBL Régie des quartiers est couplée, que les apprentis sont appelés à suivre la formation qui pourrait mener à la réinsertion socioprofessionnelle.

La Régie des quartiers, c’est déjà une longue histoire sur Châtelet. Brossant ses grandes lignes, Michel Mathy, son président, rappelle que tout a commencé voici quinze ans quand des bonnes volontés ont cherché à inscrire un service social aux côtés des entités administrative et technique que comptait déjà le Logis chatelettain.

“Aujourd’hui encore, nous comptons près de 80 % de personnes en précarité parmi les locataires des habitations sociales”, explique Michel Mathy. “Les problèmes s’y concentrent. La Régie des quartiers tente de les combattre au mieux, notamment en proposant des formations ou en veillant à animer la dynamique de quartier.”

L’ouverture, dans le bâtiment rénové, du 2e service d’activités citoyennes autorisera à voir plus grand. À mieux aider les locataires de cette partie-là de l’entité de Châtelet.



© La Dernière Heure 2010