Charleroi

Un septuagénaire de Baulet (Fleurus) qui se plaignait de problèmes d'égouttage dans sa rue a menacé vendredi l'échevin en charge de cette problématique. L'auteur s'est ensuite retranché chez lui, avec une dizaine d'armes et a mis plusieurs fois les policiers en joue. Après plus d'une heure de négociations, les forces de l'ordre ont pu l'interpeller sans heurts. Vendredi vers 18 heures, les équipes de la zone de police Brunau (Fleurus - Pont à Celles - Les Bons Villers) ont été appelées à Wanfercée-Baulet, où un échevin de la Ville de Fleurus avait été menacé par un habitant en colère, à propos de problèmes d'égouttage.

Les équipes de police se sont rendues au domicile de la compagne du suspect à Baulet où l'individu s'était retranché dans le garage, mettant en joue les inspecteurs avec plusieurs armes à feu. De longues négociations ont été entreprises avec le septuagénaire, afin de le désarmer. Un périmètre de sécurité a été mis en place et les unités spéciales de la police fédérale ont été alertées. Après plus d'une heure de négociations, le suspect, rejoint par une connaissance, a décidé de se rendre aux autorités. Une dizaine d'armes à feu et des munitions ont été saisies.

L'intéressé a été privé de liberté et présenté au parquet de Charleroi qui a ordonné sa relaxe.