Charleroi Krystel Ballau sera en deuxième position avant Anne-Sophie Deffense, l’ex-Ecolo.

C’est une belle opération pour la liste C + lancée à Charleroi par l’échevin Éric Goffart : basketteuse de haut niveau, Krystel Ballau qui travaille chez Entra dans le secteur de l’économie sociale y occupera la deuxième place. Elle avait disputé avec son ancien club une finale d’Eurocup en 2015.

Pour cette sportive de 33 ans capitaine des Spirou Ladies, c’est la première aventure électorale. "J’avais envie de porter un projet citoyen sans étiquette politique. C’est ce qui m’a séduite dans le mouvement C +", indique-t-elle.

Elle n’est affiliée à aucun parti et a la liberté de garder ses distances, même si elle est élue.

Une autre femme l’avait précédée dans le même choix de rejoindre C +, c’est Anne-Sophie Deffense. En 2012, cette avocate qui a travaillé comme assistante parlementaire chez Ecolo avant de rejoindre le cabinet ministériel de Christos Doulkeridis avait réalisé le troisième score des verts à Charleroi, derrière Luc Parmentier et Xavier Desgain. Sans l’effet de dévolution de la case de tête, elle occuperait le siège de Malika El Bourezgui au conseil communal. La jeune femme figurera derrière Mohamed Fekrioui en quatrième position.

Pour elle, il est important de remettre le citoyen au cœur du débat politique. C’est ce qui l’a convaincue de quitter Ecolo - "un parti que j’aimais" - pour suivre les deux échevins, en rupture avec le confort de leur étiquette politique.

La liste va continuer à se co-construire, comme le programme. "Elle sera complète avec 51 candidats motivés."

D.A.