Liège

Un Sérésien âgé de 35 ans a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 10 mois de prison ferme et à une amende de 156 euros après avoir commis un outrage public aux mœurs dont deux jeunes filles âgées de 17 ans avaient été les témoins. 

Le prévenu était en état de récidive légale après une précédente condamnation pour viol. Deux sœurs âgées de 17 ans qui revenaient de l'école et circulaient rue Peetermans à Seraing le 24 novembre 2015 avaient été interpellées par le comportement du prévenu qui se masturbait alors qu'il se trouvait au volant de sa voiture immobilisée le long de la chaussée. Au passage des jeunes filles, l'homme était sorti de son véhicule et avait éjaculé sur le trottoir.

La scène s'était déroulée à proximité immédiate d'une école à l'heure de la sortie des classes. Les deux jeunes filles avaient filmé certains indices confirmant leur témoignage. Le prévenu avait initialement contesté les accusations avant de passer aux aveux lorsque les enquêteurs avaient évoqué la possibilité de réaliser une analyse génétique.

Le prévenu, poursuivi pour outrage public aux mœurs, était en état de récidive légale après avoir été condamné précédemment à une peine de 4 ans de prison avec sursis pour des faits de viol. A l'époque des faits, il était en plein suivi psychologique dans le cadre de sa probation portant sur sa précédente condamnation.

Le tribunal l'a condamné à une peine de 10 mois de prison ferme et à une amende de 156 euros.