Liège

Trois Liégeois qui avaient abusé de la vulnérabilité d'une jeune fille handicapée âgée de 13 ans et qui avaient commis un viol collectif ont été condamnés vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à des peines de quatre ans de prison. Seuls deux de ces prévenus ont bénéficié d'un sursis pour la moitié de la peine. Les faits s'étaient déroulés le 8 juin 2014 dans la région de Liège. La jeune fille handicapée avait fait la connaissance des prévenus la nuit dans la rue. Ces jeunes hommes l'avaient attirée chez l'un d'eux afin de la violer.

La victime avait été conduite dans une chambre où quatre auteurs, trois majeurs et un mineur, lui avaient imposé des scènes de triple et de quadruple pénétrations. Un des prévenus, âgé de 24 ans, avait reconnu la matérialité du viol mais il avait soutenu qu'il ignorait l'âge et l'état mental de la victime. Il avait affirmé qu'elle était volontaire pour participer à une partouze.

Ce principal prévenu a été condamné à une peine de quatre ans de prison assortie d'un sursis probatoire pour la moitié. Son complice, qui avait contesté sa participation, a lui aussi été condamné à une peine de quatre ans de prison assortie d'un sursis probatoire pour la moitié. Le troisième auteur, jugé par défaut, a été condamné à une peine de quatre ans de prison ferme.