A peine condamné, il refrappe sa compagne et lui brise le nez et l'orbite

Jérôme Jacot Publié le - Mis à jour le

Liège

Il lui a cassé le bras en 2016, cette fois c'est le nez et l'orbite.

Un Gracieux-Hollognois de 59 ans a été mis samedi matin à disposition du magistrat de garde du Parquet de Liège pour des violences conjugales. Le quinquagénaire, condamné à la mi-octobre à 8 mois de prison pour avoir cassé le bras de sa compagne en 2016, a à nouveau fait montre de violence à l’égard de cette dernière dans la nuit de jeudi à vendredi.

Selon les explications de cette dernière, il a vu rouge lorsqu’ils ont évoqué son dernier passage devant le tribunal, le jour-même des faits, pour des vols. Il l’aurait tirée par les cheveux avant de la frapper à coups de poings au visage. Nez cassé, fracture de l’orbite et 15 jours d’incapacité. 

Le suspect a été interpellé le lendemain des faits à son domicile. Il explique lui qu’il s’est énervé parce que pendant la soirée, elle avait décidé de danser avec Bobby, leur chien, plutôt qu’avec lui.

Le quinquagénaire est déjà connu pour violences. Son dossier a été mis à l’instruction.

Jérôme Jacot