Liège

Vanessa Simon tentait de trouver le bonheur et la stabilité en dehors de son couple

Deux anciens compagnons de Vanessa Simon ont décrit une maman aimante et attentionnée avec ses enfants. Jonathan qui a été en couple avec elle pendant deux ans garde un très bon souvenir des fillettes et de Vanessa Simon. 

 L’homme connait également Philippe Roufflaer depuis longtemps. « Je le connais depuis qu’il est tout jeune, il est resté bloqué à l’âge de 14 ans », a indiqué Jonathan. 

 « Il lui fallait plus une maman, qu’une compagne. Il ne voulait pas travailler, il n’avait pas d’ambition. » Selon ce témoin, si Vanessa a quitté Philippe Roufflaer, ce n’était pas pour lui nuire. « Elle cherchait le bonheur, elle ne voulait pas lui faire de mal, elle cherchait une stabilité. » 

 Les témoignages sont unanimes concernant les qualités de maman de Vanessa Simon. « C’est une maman formidable, on a vécu comme une grande famille, on n’a vraiment rien à lui reprocher. Le linge était toujours fait, elle faisait à manger. » Lorsque Vanessa Simon a hérité, Philippe Roufflaer a voulu obtenir de l’argent. Comme il n’y est pas arrivé, il a dénoncé la mère de ses enfants au CPAS. Vanessa Simon a perdu son aide sociale et c’est son compagnon de l’époque, Jonathan qui a dû prendre Vanessa et ses enfants à sa charge. 

« Si elle avait des relations avec d’autres hommes, c’était pour connaître le bonheur et la stabilité. Il n’y a pas eu de tromperie, il était au courant de tout. » L’homme était fort attaché aux enfants de sa compagne. « C’était des enfants exceptionnels. C’était comme mes enfants. Elle adoraient l’école », a déclaré l’homme avant de ne plus réussir à parler car l’émotion était trop forte. 

« C’est difficile, excusez-moi. Je ne comprends pas. Elles étaient pleine de vie, pleine d’amour. J’ai un enfant de trois ans, c’est très difficile. C’était pour faire du mal à Vanessa. Il a toujours tout fait pour essayer de la détruire dans tous les sens. J’ai entendu comment il lui parlait, C’était intenable. » 

L’homme est en colère. « Un de ses amis est allé le voir à l’hôpital, ils ont fait une petite danse dans les couloirs. Je ne sais pas pour fêter quoi, parce qu’il n’y avait rien à fêter. Vous allez certainement entendre beaucoup de gens qui vont remettre la faute sur Vanessa, mais ce n’est pas un argument de défense pour assassiner deux fillettes qui ne demandaient rien », a terminé le témoin. 

Un autre compagnon de Vanessa a confirmé les qualités de maman de Vanessa Simon. « Je n’ai rien à dire de négatif sur elle », a indiqué Jean-Marc. « Je n’ai vraiment rien à lui reprocher, c’était une excellente mère. Je n’ai jamais compris que l’on faisait une enquête envers d’autres personnes. Je me demande même pourquoi il y a eu une enquête. C’est bien lui qui a commis les faits, c’est ridicule de penser que Vanessa qui aurait pu faire cela. »