Liège Les élèves du Lycée de Waha ont vécu un terrible moment.

Au Lycée de Waha, il y a près de 1.000 élèves et, dans l'établissement, de nombreuses fratries. Ce mardi matin, Joséphine, 14 ans, a suivi le mouvement lorsque les éducateurs et les enseignants ont évacué tout le monde par l'arrière. "Je n'ai pas entendu les tirs mais nous étions très effrayés, je n'avais jamais vécu ça", nous explique-t-elle. Ce qui l'inquiétait surtout, c'était de revoir son petit frère, qu'elle attendait justement en fin de matinée, devant l'arrière de l'établissement. C'est en pleurs qu'elle a serré celui-ci lorsqu'il est apparu, sain et sauf. Ce dernier avait été confiné, comme tous les élèves de primaires. Les retrouvailles furent, on l'imagine, particulièrement émouvantes.