Liège

Lucile Garcia était bénévole à l’ASBL Parents d’enfants victimes de la route.

Une mission qu’elle assumait bénévolement, après avoir elle-même dû affronter la perte d’un fils, alors âgé de 21 ans, lors d’un accident de la route.

"Elle avait vraiment le cœur sur la main", nous assure Michelle Moreau, de l’ASBL Parents d’enfants victimes de la route, visiblement touchée par le drame de ce mardi.

Cette association regroupe plus de 600 familles et vient en aide aux parents qui sont confrontés à la perte d’un enfant, victime d’un drame de la route.

"Elle était récemment devenue la personne de contact pour les parents, dans la région de Liège, reprend Michelle Moreau. M on mari et moi l’avions d’abord accueilli lors du décès de son fils, voici plusieurs années. Elle nous a donc d’abord rejoints comme maman ayant besoin d’aide. Ensuite, elle nous a fait part de son envie d’aider les autres à son tour. Elle avait commencé à recueillir les témoignages de parents. C’est une personne qui avait une grande envie d’aider les autres. Je l’appréciais vraiment beaucoup."