Liège

Le malheureux aurait fait une chute de plusieurs centaines de mètres pour se retrouver coincé dans une gorge à 3700 mètres d’altitude.

Dimanche soir, les services de secours en montagne italiens ont retrouvé le corps sans vie d’un alpiniste belge alors que celui-ci se trouvait dans le Lyskamm, une montagne située à plus de 4 500 mètres d’altitude, à la frontière entre l’Italie et la Suisse.

Selon les premières informations, l’homme qui devait rentrer au refuge le samedi soir, se serait perdu suite au brouillard. Les secours ont été avertis par le gérant du refuge Quentin, mais l’hélicoptère ne pouvait pas atteindre la zone, en raison du vent fort et d’une mauvaise visibilité.

Dimanche matin, L’équipage a remarqué une piste dans la neige qui se trouvait sur le dernier tiers du mur qui se dresse à 4 479 mètres du sommet du Lyskamm. La piste en question montre que l’alpiniste aurait plusieurs fois changé de directions, désorienté, probablement à cause des nuages.

Le malheureux aurait alors fait une chute de plusieurs centaines de mètres pour se retrouver coincé dans une gorge à 3700 mètres d’altitude. C’est là que les sauveteurs l’ont récupéré en fin de matinée de dimanche et transporté à Aoste.

Selon les informations recueillies sur place, il s’agit de Claude Chaslin, un homme originaire de Hognoul (Awans).

Âgé de 52 ans, Claude Chaslin était non seulement un alpiniste amateur, mais aussi un féru de spéléologie et de sports moteurs.