Liège

C'est ce que devrait permettre l'extension de Flexport City

Le ministre wallon en charge des zones d'activités économiques, Carlo Di Antonio (cdH), vient d'approuver l'extension du périmètre de reconnaissance économique et d'expropriation de Flexport City, le parc d'activités situé au nord de Liege Airport et dédié prioritairement à la logistique, au conditionnement et au transport routier. L'extension du périmètre de reconnaissance porte sur 8,5 hectares, permettant à la zone d'activités économiques, située au nord de l'aéroport de Liège, de s'étendre sur 130 hectares.

Quant au développement du périmètre d'expropriation, il concerne 58 hectares et 3 nouvelles zones d'aménagement (B, C et D), la zone A étant aujourd'hui totalement équipée et entièrement occupée ou réservée par des investisseurs.

Le taux de subside du parc vient par ailleurs d'être fixé à 85% en raison de l'intérêt régional du nouveau parc d'activités économiques. Au total, le coût d'aménagement des 130 hectares est estimé à plus de 41 millions d'euros, a précisé le ministre.

"Misant sur le rayonnement international de l'aéroport de Liège, le gouvernement wallon investit massivement dans le déploiement des activités logistiques qui ne cessent de croître autour du 8e aéroport cargo en Europe. L'ambition portée par le gouvernement s'avère pertinente au vu des importants investissements privés attendus prochainement sur le site aéroportuaire, qui permettront de créer de nombreux emplois", a-t-il ajouté.

Selon Carlo Di Antonio, l'extension du périmètre de reconnaissance économique et d'expropriation de Flexport City devrait permettre la création de 1.730 à 4.620 emplois directs dans le domaine de la logistique aéroportuaire.