Liège

Des salades, des fraises, des haricots, de la menthe, de la ciboulette, du persil… Devant des maisons de particuliers, à la Maison médicale, autour de potagers collectifs… Un mouvement d’Incroyables comestibles est en train de se développer à Flémalle.

Le principe consiste à mettre gratuitement à la disposition de tout un chacun des fruits et légumes cultivés par nos soins ! L’initiative revient à Anne-Marie Tihange, qui vit dans une cité aux Trixhes, après qu’elle eut eu vent du mouvement né en Angleterre. "Je me suis dit que c’était un moyen fort pour faire revivre la cité, pour amener les gens à partager sachant qu’ils n’ont pas vraiment les moyens de consommer bio, souligne-t-elle. Le mouvement répondait à mes valeurs et cela se fait facilement. Alors, au lieu de jeter les semis en trop, pourquoi ne pas les mettre dans des bacs devant chez soi et en faire profiter tout le monde… On réalise ainsi une belle action avec pas grand-chose." En effet, il suffit de planter des graines ou des jeunes pousses et d’utiliser des matériaux de récupération.

Il a fallu du temps à Anne-Marie pour parvenir à faire comprendre le principe autour d’elle mais aujourd’hui, elle est entourée d’autres personnes qui se sont ralliées à sa cause. Les bacs et pots qu’ils distribuent lors d’événements divers, ils les réalisent avec des boîtes de conserve et palettes en bois qu’ils peignent !

Alors qu’elle n’avait jamais rien cultivé, il y a aujourd’hui des fruits et légumes qui poussent un peu partout dans son petit jardin. "J’ai appris à force de m’y intéresser et de me renseigner. Pas besoin de savoir planter pour participer au mouvement car chacun peut apporter ses compétences. La salade, par exemple, n’a pas du tout le même goût que celle qu’on achète au magasin… Mes enfants l’adorent !"